25 décembre 2012

Flashforward ~ Robert Sawyer

flashforward

Résumé : Le Boson de Higgs, la dernière expérience mise en place par le CERN a pour objectif de confirmer son existence. Au moment de la révélation, c'est le black-out, le black-out mondial, l'ensemble de l'humanité s'évanouit et obtient un aperçu de quelques minutes de ce que sera leur vie de chacun d'ici 21 ans. 

Mon avis perso : Petit bouquin que je trimballe depuis quelques années sans avoir pour autant vu la série éponyme. Bilan plutôt mitigé-moyen. 

Le début est vraiment bon et a bien su m'emballer. C'est assez amusant d'avoir un récit qui parle du Boson de Higgs avec l'actualité scientifique que 2012 a connue. On craignait que le CERN allait provoquer un trou noir qui engouffrerait notre univers. Sawyer a eu cette super idée qu'est le concept du flashforward. 

La première partie consacrée à l'expérience, et à son plantage, met doucement en bouche. Le petit stress monte autour de la recherche du Boson pour finalement entrer dans l'intrigue par la vision de l'un des personnages principaux. 

La suite gagne rapidement en intérêt. Entre panique et colère, l'humanité se tourne progressivement vers le CERN pour comprendre le pourquoi du comment. Un passage bien maîtrisé. On se doute que sans formation minimale en physique quantique, on risque de ne pas y comprendre grand chose, mais au final, l'objet de l'intrigue n'est pas vraiment là. Les visions des personnages principaux donnent au récit sa direction. Une vision concerne un changement important dans la vie affective de Lloyd tandis qu'une autre marque la fin de la vie de Theo.

Si l'un cherche à faire la lumière sur son futur et à s'en prévenir pour ne pas perdre celle qu'il aime, l'autre mène l'enquête sur son futur assassinat. Ces deux fils conducteurs sont plutôt bien exploités... jusqu'à ce que l'on sombre dans la troisième partie.

Et là, c'est le drame. On se propulse 21 ans plus tard pour percevoir une fin précipitée et sans saveur. La trame perd toute son originalité pour se confondre avec un thriller façon bas de gamme. C'est du déjà-vu (ironique, je sais), c'est dénoué de suspens, c'est tellement mauvais que ça emporte les première qualités du roman qui avaient besoin d'être renforcées dans leur fin. Cela n'a pas été le cas, et c'est bien dommage.

Ma note perso : 12/20, une série B qui ne transforme pas l'essai. On peut s'en passer.

L'après-critique : ABC n'a pas rencontré le succès escompté et la version télévisuelle de Flashforward n'a eu droit qu'à une seule saison. L'intrigue semble s'éloigner globalement du récit originel. L'épisode final comprend quelques éléments de réponse. 

Posté par Nefertari808 à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Flashforward ~ Robert Sawyer

Nouveau commentaire