27 novembre 2012

Gone T5 : La Peur ~ Michael Grant

gone5

!!! Je spoile un tout petit peu, parce que bon, on en est quand même au tome 5 là ^^ !!!

Résumé : Cela fait près d'un an que les enfants de Perdido Beach sont livrés à eux-mêmes. Lorsque la paroi du dôme commence à s'opacifier, les enfants redoutent une nuit sans fin. Le Gaïaphage rode et n'a pas dit son dernier mot.

Mon avis perso : Après la grosse déception du quatrième opus, Gone réussit à me ré-accrocher sans me rapproche des sommets atteints par les deuxième et troisième opus.

C'est toujours très addictif. On trempe le bout des doigts dans les premières pages pour rapidement y perdre le bras. Le compte à rebours est toujours très efficace. Michael Grant joue sur une grande multiplicité des intrigues. Il consacre à chaque fois trois ou quatre pages pour rapidement faire tourner l'ensemble des points de vue. C'est plutôt bien mené, jusqu'à ce qu'on se rende compte, qu'au final, il y a assez peu d'action et de matière qui se dégagent de la globalité de l'histoire.

Le fil rouge de la saga progresse encore un peu. Certains passages offrent ainsi un point de vue assez inédit porté par des personnages évoluant à l'extérieur du dôme. Les informations que l'auteur laisse échapper titillent notre curiosité, mais l'intrigue en elle-même est, de loin, la moins intéressante du roman. La fin offre, à la manière du tome 4, une nouvelle perspective intéressante (sur le sixième et dernier tome). Une note négative cependant... plus on avance, plus je trouve la mythologie globale un peu brouillonne.

Niveau personnages, c'est pas mal. Je me suis réconciliée avec Astrid (qui connaît une évolution attendue depuis quatre tomes), Lana me tape un peu moins sur le système. J'ai juste été un peu déçue quant au travail effectué autour de Diana qui manque d'intensité par rapport à l'horreur de ce qu'elle vit. C'était vraiment LE personnage à mettre sous les projos, et au final l'histoire passe bizarrement un peu à côté d'elle. Je pense que la plume de l'auteur n'y est pas pour rien.

Je ne sais pas si c'est moi qui ne l'avait pas remarqué jusqu'alors, ou si c'est Michael Grant qui s'est complètement relâché maintenant son public installé, mais son style frise parfois presque le médiocre. Sincèrement ! C'est plombé de lieux communs, de syntaxes lourdingues. On a même droit à quelques leçons de morale, poussives, les rendant inutiles malgré l'importance de leur message.

Ma note perso : 13,5/20, c'est à la fois mieux et pas aussi bien qu'avant.

L'après-critique : Le sixième et dernier tome de la saga, La Lumière, est annoncé pour Avril 2013 aux USA, fin 2013 en France. Et parce que je suis trop sympa, la couv' !

gone6

Posté par Nefertari808 à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Gone T5 : La Peur ~ Michael Grant

Nouveau commentaire