11 novembre 2012

1984 ~ George Orwell

1984

Résumé : Big Brother contrôle tout. Votre travail, vos loisirs, vos idées, votre langage, vos enfants, votre passé et votre futur. Et pourtant Winston, employé du Parti, nourrit contre toutes attentes une seule pensée : A BAS BIG BROTHER !

Mon avis perso : Lu dans le cadre d'une lecture commune organisée sur LA par angelebb, merci à toi pour ce joli coup de coeur !

L'immense qualité du roman réside dans le soin minutieux apporté à la construction de ce système politique qui place la nation de Winston sous le joug impitoyable de Big Brother. Les bases de ce système sont à la fois complexes, dérangeantes, géniales. C'est le développement quasi ultime de la notion du contrôle absolu, contrôle qui met la main sur tout ce qui construit la pensée. Orwell se repose sur un paquet d'idées magistrales telles le novlangue, le concept de double-pensée et surtout, le contrôle du passé.

Plus qu'un simple roman, 1984 se révèle être un essai pertinent sur les rouages du totalitarisme. Le citoyen est ainsi coupé de tout, de son passé, de son entourage, de sa propre pensée. Il est seul face à Big Brother. Orwell développe un paquet d'idées et de théories passionnantes. Leur exposition est toujours très claire, le message, abordable sans peine, passe comme une lettre à la poste. Mon rythme de lecture s'est juste retrouvé un peu ralenti sur le passage consacré uniquement à ces théories, passage un peu compact et lourd à avaler d'un seul coup, mais tellement intéressant en même temps.

Cependant, et c'est là que le coup de coeur a éclos, c'est aussi un vrai roman. On suit une histoire d'amour impossible contée comme une tragédie grecque. L'amour s'impose à l'intrigue et devient vite la flamme qui réchauffe un récit froid et désespéré. J'avais fondu de la même manière avec Fahrenheit 451 et son inoubliable Clarisse.

Certains procédés de narration sont parfois un peu surréaliste, ce qui rend vraiment bien. A titre d'exemple, j'ai vraiment adoré le coup des répliques parfois complètement mécaniques. Un excellent effet de style qui donne une dimension très forte à certaines scènes clef du roman tout en jouant tout le long sur l'ambiance globale du récit.

Ma note perso : 20/20, j'ai failli mettre moins, me disant que je tombais peut-être dans le piège de "il faut vénérer les livres cultes". Mais non, en tournant la dernière page, je ne pouvais décemment pas faire semblant d'être passée à côté du coup de coeur.

L'après-critique : Orwell a été l'étudiant d'un certain Aldous Huxley alors prof de français à Eton. L'auteur du Meilleur des Mondes lui aurait transmis cet amour des mots qui importe tant à Orwell. Le véritable nom de George Orwell est Eric Arthur Blair.

Lu dans le cadre d'une lecture commune : organisée par angelebb, merci à toi ! N'hésitez pas à lire les avis des autres participants :

angele bb -- Sia -- Kincaid40 -- dobbybo9
Yumiko -- Piplo

Posté par Nefertari808 à 00:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur 1984 ~ George Orwell

    Autant je n'avais pas adhéré à "Fahrenheit 451" autant celui-ci comme toi fut une révélation!
    Certes le récit est dérangeant mais les mots que pose l'auteur sur celui-ci sont addictifs! Je n'ai pu le lâcher jusqu'à la fin!
    Mercipour ta participation et ravie que tu es passé un excellent moment de lecture

    Posté par angelebb, 11 novembre 2012 à 20:45 | | Répondre
  • J'adore la science fiction ou plutôt je devrais dire l'anticipation depuis toujours. Contrairement aux idées reçues, ce sont souvent des livres qui ouvrent des réflexions sur la nature humaine, la société..."1984" d'Orwell fait naturellement partie de mes livres cultes, au même titre que Asimov (cycles fondations et robots...), Barjavel (une rose au paradis, la nuit des temps...) ou Huxley (meilleur des mondes).
    D'autres livres moins connus sont aussi porteurs de messages intéressants comme "Enemy" de Barry B.Longyear ou "L'oiseau d'Amérique" de W.Trevis ou simplement très originaux comme "Le monde inverti" ou "Futur antérieur" de C. Priest.
    Voilà, continu à avoir de bonnes lectures et à en faire partager les autres.

    Posté par photoamoi, 28 novembre 2012 à 15:05 | | Répondre
Nouveau commentaire