26 août 2012

Les Liaisons Dangereuses ~ Choderlos de Laclos

liaisons

Résumé : Dans ce recueil épistolaire, les amours se font et se défont sous l'impulsion des manipulateurs Marquise de Merteuil et Vicomte de Valmont. Les deux amis se jouent de leurs contemporains afin de mieux assouvir leur vengeance, au risque d'y perdre eux-mêmes quelques plumes.

Mon avis perso : Lu dans le cadre d'une lecture commune sur Livr'addict, trimballé dans mes interminables trajets ferroviaires du mois, terminé avec un jour de retard par rapport à la date prévue, Les Liaisons Dangereuses m'a complètement séduite.

Moi qui ne connaissais de l'oeuvre que son adaptation ciné via le savoureux et so teen-movie Sexe Intentions (on est culturé ou on ne l'est pas XD), ma première surprise a été de découvrir que le livre consistait en un recueil de lettres échangées entre les différents protagonistes. Légèrement circonspecte dans un premier temps, j'ai rapidement été emballée par la dynamique de récit que lui confère ce format.

Le rythme reste constant pendant les trois premières parties. Après nous avoir progressivement planté le décor et ses différents personnages, De Laclos tisse lentement leurs relations autour des sombres manigances du fantastique duo Merteuil-Valmont. On voit alors les fils se transformer en filets, pièges dont le lecteur devine les conséquences catastrophiques. C'est bien mené, un peu lent parfois car perdu dans l'habillage des manières de l'époque, mais franchement passionnant. La situation s'effondre petit à petit à coup de retournements de situations et enfonce tout ce petit monde dans un très bon final.

L'auteur apporte un soin tout particulier à l'ensemble de ses personnages dont on apprécie la vivacité, la complexité, et surtout l'intelligence. Encore une fois, l'ultra charismatique duo Merteuil-Valmont fait des merveilles. On savoure leur supériorité sociale, leur habileté à manipuler leurs contemporains. C'est tout en finesse et en ingéniosité. La personnalité fascinante de Merteuil survole le roman, surprend par son féminisme et son modernisme. La lettre qui décrit son parcours est l'une des meilleurs du livre.

Le genre épistolaire est parfait pour l'histoire. Le talent de l'auteur confère à chaque personnage un style propre qui correspond bien à leur personnalité. Ce format, pertinent, rentre même dans l'intrigue elle-même dans un joli retournement de situation.

Autre qualité du bouquin, mais extrinsèque cette fois, j'ai adoré me plonger dans ce monde complètement à part. L'univers d'une noblesse à son crépuscule, son romantisme exacerbé, ses lettres riches et soignées. Aussi dépaysant que machiavélique, ces Liaisons Dangereuses m'ont facinée.

Ma note perso : 18/20, surprise par son modernisme, séduite par son intelligence.

L'après-critique : Je ne peux m'empêcher de glisser la bande-annonce de Cruel Intentions aka Sexe Intentions. Aussi surpenant que cela puisse le paraître, l'adaptation suit plutôt fidèlement le roman.

Lu dans le cadre d'une lecture commune : organisée par Aaliz, merci à toi ! Quant aux avis des autres, c'est par là !

Aaliz -- Chinouk -- PetiteMarie -- Elizabeth -- Salsera15 -- Antomilna -- TetedeLitote
Natiora -- misslecturedu78 -- Hopeee -- Clairdelunebleu

Posté par Nefertari808 à 20:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Les Liaisons Dangereuses ~ Choderlos de Laclos

    Je suis très contente que tu aies aimé ! Je vois qu'en plus on a eu un peu le même ressenti. Tu penses que Merteuil était amoureuse de Valmont ? J'ai trouvé sa jalousie très étonnante !

    Posté par Aaliz, 26 août 2012 à 20:42 | | Répondre
  • Bonne question ! Je ne sais pas trop si elle agit par jalousie ou par orgueil. Elle reste un personnage assez énigmatique et ce jusqu'à la fin !

    Posté par Nefertari, 27 août 2012 à 20:51 | | Répondre
  • Comme toi, j'ai eu la bonne surprise de voir que ce roman était constitué de lettres et celle où Merteuil raconte son "éducation" fait aussi partie de mes préférées !
    Malheureusement pour le reste, je n'ai pas été aussi séduite que toi...

    P.S. : Pour Merteuil, je pense que c'est plus de l'orgueil et de la manipulation que de l'amour ou de la jalousie pour son comportement avec Valmont...

    Posté par PetiteMarie, 03 septembre 2012 à 13:47 | | Répondre
  • Ce que j'aime avec la marquise, c'est qu'elle reste insaisissable tout au long du roman. Même une fois le livre fermé, on n'est jamais sûr de ce qui s'est vraiment tramé dans son esprit.

    Posté par Nefertari, 09 septembre 2012 à 20:42 | | Répondre
Nouveau commentaire