18 mars 2012

Axis ~ Robert Charles Wilson

axis

!! Vous vous apprêtez à lire un post sur le tome 2 de la trilogie des Hypothétiques. Inutile de vous conseiller de quitter cette page si vous n'avez pas encore lu le premier tome, Spin. J'ai juste à vous l'écrire :D !!

Résumé : Trente ans ont passé depuis Spin. L'humanité colonise progressivement la sauvage Equatoria, cadeau des Hypothétiques à la Terre. Lise Adams retourne à Port Magellan, capitale cosmopolite de la nouvelle planète, afin de retrouver son père disparu des années plus tôt. Aidé par son ami/amant Turk Findley, son chemin va croiser celui d'une communauté de Quatrièmes et du petit garçon qu'ils protègent, Isaac. Alors qu'une mystérieuse pluie de cendres aveugle la planète, des agents gouvernementaux sont à leurs trousses.

Mon avis perso : Vous commencez à me connaître, j'adore Robie, je surkiffe Robie, j'idolâtre Robie ! Et surtout, mes aventures libresques ont été marquées ad vitam eternam par Spin. Je suis plutôt bon public, j'aime facilement un livre mais mes coups de coeur ne se comptent sur sur quelques doigts. Par sa grandeur et son humanisme, Spin m'avait touchée en plein coeur, me donnant un fantastique aperçu du reste de la bibliographie de son auteur. C'est dire à quel point j'attendais Axis...

Au final, je suis un soupçon mitigée. L'intrigue se déroule sur quelques jours là où ses précédents ouvrages s'étalaient sur des dizaines d'années. Du coup, j'ai la sensation d'avoir moins accroché aux personnages. Soyons clairs, ils sont bien construits, ils sont crédibles et intéressants, il n'y a pas de problème de ce côté-là. C'est juste qu'après avoir été habitué au film, on a du mal à revenir à l'instantané. Dur de passer derrière Spin et son ambition extraordinaire, dur de juger Axis en oubliant son prédécesseur.

Si on dépasse cette petite déception, Axis reste un roman honnête, un soupçon mineur mais de bonne facture. L'écriture de Wilson y est délicate, subtile. Certaines scènes où les personnages s'oublient sous les étoiles sont superbes. Il y a toujours cette petite touche casi-poétique qui me plaît tant. Le final est vraiment bien maîtrisé.

Cet opus fait un peu écho aux Mondes d'Aldébaran (le bijou BD de Léo que je ne peux que vous conseiller de découvrir si ça ne l'est pas encore fait). On découvre de nouveaux aspects des Hypothétiques, partageant les dizaines de théories concernant leur existence (dont une superbement amenée, recoupant le point de vue d'un des personnages de Spin). C'est assez fascinant et ça m'a fait agréablement penser à l'étude de la Mantrisse, la créature fantastique d'Aldébaran.

Concernant l'intrigue en elle-même, je trouve qu'elle souffre de petites faiblesses. L'existence de la Sécurité Génomique n'est jamais justifiée alors que je ne trouve pas vraiment qu'elle aille de soi. Pourquoi cette société a voulu à tout prix bloquer l'accès au Quatrième Age au lieu de l'encadrer à la manière de leurs cousins marsiens ? D'ailleurs, la part de la SG dans l'histoire est presque anecdotique et sans saveur alors qu'elle est censée en être un moteur. Quant à l'enquête tournant autour du père de Lise, elle finit un peu en pétard mouillé.

Par contre, l'une des plus grandes qualités d'Axis, c'est de nous donner envie de lire sa suite, Vortex ! Les Hypothétiques m'intriguent et me passionnent. Reste à savoir comment Wilson va clore sa trilogie.

Ma note perso : 15/20, si Spin nous racontait trois vies, Axis se concentre sur un évènement. C'est certainement moins grandiose, mais ça reste du joli Wilson.

L'après-critique : Le troisième tome de la saga des Hypothétiques, j'ai nommé Vortex, sortira en France en Septembre 2012 (voire fin Août) chez Lunes d'Encre. Le résumé (divinement alléchant) :

"Je m’appelle Turk Findley et je vais vous raconter ce que j’ai vécu longtemps après la disparition de tout ce que j’aimais ou connaissais. » C’est par ces mots que commence le premier des dix carnets lignés trouvés dans le cartable d’Orrin Mather, jeune vagabond interné dans un centre d’accueil de Houston. Ces carnets racontent l’histoire de ce Turk Finley qui, en passant un arc temporel des Hypothétiques, a fait un bond de dix mille ans dans le futur et s’est retrouvé sur Vox, un archipel artificiel sur le point de franchir l’arc pourtant fermé qui fait communiquer Equatoria avec le berceau de l’humanité — une Terre à l’agonie devenue toxique et inhabitable. Pour Sandra Cole, le médecin en charge d’Orrin, ce récit est un roman de science-fiction plein d’élucubrations sur les Hypothétiques et leur nature exacte, mais certains faits contredisent cette confortable théorie, car Orrin connaît bien un monsieur Findley, un trafiquant très dangereux..."

Posté par Nefertari808 à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Axis ~ Robert Charles Wilson

Nouveau commentaire