08 janvier 2012

Les Chronolithes ~ Robert Charles Wilson

chronolithes

Résumé : Jeune père d'une famille sur le point d'imploser, Scott Warden s'est expatrié en Thaïlande. Il assiste à la matérialisation du tout premier Chronolithe, sorte d'obélisque titanesque qui célèbre la victoire du puissant Kuin au cours d'une bataille censée se dérouler dans 23 ans. Le monde, prisonnier du destin du futur seigneur de guerre, se détraque petit à petit.

Mon avis perso : Qu'est ce que j'aime cet auteur, et qu'est ce que ça va être dur de partager mon ressenti dans cette chronique... Je risque d'être ultra redondante par rapport à mes articles passés et futurs consacrés aux ouvrages de Wilson. Je m'en excuse d'avance, mais que voulez-vous ? Le maître semble attaché à ses ingrédients, et moi j'en suis dingue !

Comme d'habitude, Wilson jongle merveilleusement bien avec les deux histoires : celle avec un h et celle avec un H. Il entre dans l'intimité des personnages avec délicatesse, dresse des portraits riches et subtiles. Les relations entre les différents protagonistes sonnent très juste. Il y a toujours cette note (qui moi me fait fondre) de mélancolie (pas dépressive du tout à mes yeux) quand le tableau se fait plus large et englobe ce monde qui fout le camp tout autour d'eux.

Je ne sais pas pour vous, mais moi j'ai trouvé le pitch ultra appétissant ! J'ai même été prise d'une frénésie tournatrice de pages ! Je n'avais qu'une envie : percer au plus vite le secret de ces géants de pierre venus du futur. La notion de voyage dans le temps, souvent casse-gueule, est ici brillament mise en scène. Ses finalités et ses modalités m'ont paru pertinentes et bien trouvées. Il y a toujours ce souci de vulgarisation des grands principes scientifiques auxquels l'auteur fait référence. Si j'ai parfois été intimidée, jamais je n'ai été perdue ! Finalement, je n'ai pas trouvé dans Les Chronolithes ce que j'y cherchais, et c'est probablement (et paradoxalement) la plus grande qualité du roman.

J'ai aussi énormément aimé le point de vue d'une partie de la génération des plus jeunes, celle qui a toujours connu la menace de Kuin. Insatisfaite du monde que leurs aînés ont bati, une partie d'entre eux espère secrètement l'avènement de Kuin. Que ce monde soit rasé et que de nouvelles règles, plus adaptées, apparaissent. Voilà leur souhait. Un souhait qui, me semble-t-il, fait écho à celui de ma propre génération et que Wilson a compris puis exposé ici avec beaucoup de tact. Franchement les 15-30, qui n'a jamais espéré l'espace d'une seconde que les zombies débarquent ;) ?

Un seul tout petit point de frustration de rien du tout... J'ai été gênée par l'absence de finalité quand au destin de Kaitlin. Je ne sais pas... Peut-être me suis-je montée le chou tout au long du livre mais c'est quelque chose qui m'a gênée.

Ma note perso : 18/20, un Wilson plein d'humanisme (pléonasme !), une intrigue passionante et un voyage dans le temps qui retombe sur ses pieds !

L'après-critique : Axis, la "suite" du superbo-excelento-magnifico Spin sortira en poche (Folio SF) le 1er Mars 2012 !! Sources Amazon ! Oh oui, oh oui, oh oui =D !

Posté par Nefertari808 à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les Chronolithes ~ Robert Charles Wilson

Nouveau commentaire