17 novembre 2011

Outside Valentine ~ Liza Ward

outside

Résumé : Trois histoires liées autour d'un même destin. 1958, Caril Ann rencontre celui qui va se révéler être son premier amour : Charles Starkweather. Leur romance conduira aux meurtres froids d'une dizaine de personnes. 1962, une petite fille s'intéresse à son jeune voisin dont les parents ont fait partie des victimes des deux adolescents. 1991, un antiquaire reste perplexe quant à ce drôle de rêve qui agite régulièrement ses nuits.

Mon avis perso : Alalalala. J'ai adoré. J'ai vraiment adoré ! Ce bouquin s'est retrouvé dans ma PAL complètement par hasard. A l'heure où, à chaque fois que je me retrouve à moins de 100 mètres d'une librairie, je m'empêche de céder à la tentation tant ma liste de souhaits est conséquente, j'ai aperçu la couverture d'Outside Valentine complètement par hasard et j'ai complètement accroché à ce qui s'en dégageait. Et je ne le regrette pas une seule seconde !

C'est l'ambiance que j'ai le plus apprécié. Quand je pense "Outside Valentine", je pense "douce mélancolie". Cette ambiance est le reflet d'un tout : les personnages, leur histoire, leur intrigue. Tout est teinté de tristesse mais rien n'est lourd. La plume de Liza Ward glisse avec merveille et dresse de très belles scènes. L'auteur dévoile avec un certain talent le passé des différents protagonistes, distillant à merveille mystère et suspens !

On regrettera néanmoins un passage un peu rapide concernant l'histoire de Caril Ann. Liza Ward a décidé volontairement d'éclipser le moment suivant les tous premiers meurtres et c'est super frustrant. J'étais vraiment curieuse de percer ses pensées... mais non... Je comprends sa volonté, c'est vrai que ça peut paraître justifié dans un sens. Caril Ann se laisse portée, comme déconnectée de la réalité. Mais quand on est pris dans l'intrigue, on y voit un trou, c'est dérangeant.

Ma note perso : 17/20, un très beau roman, sensible, mélancolique, fin.

L'après-critique : Charles Starkweather a vraiment existé, et les grands-parents de Liza Ward ont fait partie de ses victimes. Elle montre pourtant une certaine distance par rapport à ces faits. Il a inspiré une véritable fascination aux USA comme nombre de serial killers. Stephen King l'avait même inséré dans le Fléau dans un tout petit rôle (il est dit que Starkweather était un camarade de classe de Randall Flagg).

Posté par Nefertari808 à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Outside Valentine ~ Liza Ward

Nouveau commentaire