26 octobre 2011

La nuit des temps ~ Barjavel

nuitdestemps

Résumé : Une mission scientifique tombe sur les restes d'une civilisation inconnue au coeur du pôle sud. Rapidement, c'est l'humanité toute entière qui se rend compte de l'importance de cette découverte. On estime l'âge de ces ruines à près de 900 000 ans ! Et cerise sur le gateau, ces ancêtres lointains avaient atteint un niveau technologique de loin supérieur au nôtre. Deux représentants de ce peuple perdu sont également retrouvés, cryogénisés. L'équipe prend la décision de réveiller la femme afin de percer le secret de cette incroyable civilisation mais c'est une histoire d'amour qui les bouleverser.

Mon avis perso : Je ne sais pas trop quoi vous dire. Si je ne m'étais pas renseignée plus que ça, je dirais que ce roman est un très beau roman de science fiction. L'infiniment grand et l'intime y cohabitent avec parcimonie pour mon plus grand plaisir. L'histoire des deux amants Païkan et Eléa est une belle histoire d'amour, du genre de celui qui vous fait perdre la tête et vous empêche de vous imaginer hors de l'étreinte de l'être aimé.

L'intrigue est plutôt bien menée, passant d'une découverte à une autre, maintenant alerte la curiosité du lecteur. Les différents points de vue mondiaux sont bien introduits et permet vraiment d'ancrer l'histoire dans un panorama suffisament développé pour être crédible.

J'ai un peu de mal à comprendre exactement le précept défendu par l'auteur. J'avais l'impression arrivant au bout des dernières pages qu'il souhaitait montrer que la Civilisation est finalement le plus grand ennemi de l'Amour, que rationaliser et s'enfermer dans nos contextes socio-politiques, nous empêcherait de vivre ce que nos coeurs réclament (c'est beau ♥). Mais les premières pages contredisent un peu ce que la fin laisse quand même largement supposer (puisque Païkan et Eléa ont pu se rencontrer grâce aux règles de leur propre société). Alors soit il y a une petite incohérence, soit la blonde que je suis, a tout compris de travers !

Bref ! Malgré des personnages secondaires aussi stéréotypés qu'insupportables tels Hoover (le lourdingue) et Leonova (la relou), et un Simon un peu transparent pour un personnage principal (en même temps, dur d'exister à côté de l'histoire Eléa-Païkan, rendons-lui grâce cependant pour sa sensibilité et son bon sens !), c'est un roman que j'ai vraiment apprécié. Préparez deux-trois mouchoirs pour la fin.

Le truc qui me chiffone, c'est le très grand nombre de points communs entre "La nuit des temps" et "Out the silence" d'Erle Cox. Publié en 1925 on retrouve y quand même un bon paquet des caractéristiques du Barjavel tels la spère d'or, le réveil d'une femme intelligente et magnifique issue d'une civilisation très ancienne qui a connu une guerre terrible... Ajoutons que la femme de "Out the Silence" s'appelle Earani (Eléa dans le Barjavel). Oui, oui. Je sais. Ca fait beaucoup quand même. Beaucoup, beaucoup...

Ma note perso : inotable, désolée ! J'ai lu "La nuit des temps" avec beaucoup de plaisir. C'est plein d'humanité et très bien écrit. S'il n'y avait pas cet autre roman, je lui aurais problablement mis 16, mais le fait est que ça sent un poil le plagiat.

L'après-critique : "La nuit des temps" devait être à la base un film. Barjavel avait participé à l'écriture du scénario à cet effet. Malheureusement/heureusement, l'idée a été abandonnée par les producteur (un blockbuster français de sf des années 60, ç'aurait pu être marrant ^^ !) et donc reprise/publiée par Barjavel.

Posté par Nefertari808 à 22:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La nuit des temps ~ Barjavel

    Ce roman sf a l'air d'avoir une bonne intrigue, ceci dit s'il y plagiat, c'est vraiment dommage!

    Posté par Eloo, 29 octobre 2011 à 14:39 | | Répondre
Nouveau commentaire