13 octobre 2011

Drive - Nicolas Winding Refn

drive

Synopsis : Le Driver est un jeune homme solitaire, peu bavard, et surtout un pilote au talent hors du commun. Il met son don à profit en alternant entre cascadeur et chauffeur pour évacueur des braqueurs de leur casse. Sa rencontre avec ses voisins, Irène et son fils, va l'entraîner dans une spirale de violence sans fin. L'adaptation du roman "Drive" de James Sallis.

Mon avis perso : Un excellent film de truands, bien noir, façon années 80 et plus actuellement, façon polar HK. Il y a là toute une esthétique et toute une recherche dans la mise en scène qui servent avec brio l'ambiance pesante de l'intrigue. La bande son est parfaitement ajustée à l'image. Aucune fausse note dans le choix des pistes.

Le protagoniste est d'un charisme magnétique. Le talent de Ryan Gosling n'y est certainement pas étranger. Le Driver reste un mystère. Il n'a pas de nom, pas de passé, pas d'histoire à part son talent extraordinaire pour la conduite. Il fait preuve d'un sang-froid à toute épreuve et peut se révéler d'une violence terrible. Le scorpion sur sa veste, le seul détail personnel, revêt alors une toute nouvelle signification, aussi noire et sombre et que cet être au fond de lui qui semble le terrifier.

La bande-annonce est un peu trompeuse. N'attendez pas un Fast and Furious. On a bien là un film "indépendant", calme à ses heures, tendu à d'autres, savoureux du début à la fin. Attention aux âmes sensibles, il y a quelques scènes vraiment violentes.

Ma note perso : 19,5/20. Ne passez pas à côté, surtout si vous aimez comme moi le cinéma de la clique Johny To, Andrew Lau Wai-keung et Yau Nai-Hoi.

L'après-critique : Ryan Gosling est visiblement devenu le chouchou d'Hollywood puisque découvert dans Blue Valentine, on a pu se délecter de ses abdos dans Crazy Stupid Love. On l'attend prochainement dans le nouveau film de/avec Clooney (Les marches du pouvoir - sortie prévue 26/10/11). Pour la suite, il retourne avec Emma Stone dans Gangster Squad (de Ruben Fleischer réalisateur de Zombieland 1... à quand Zombieland 2 >< ?) et re-tourne (tourne encore quoi ^^) avec le réalisateur Derek Cianfrance (Blue Valentine) pour The Place Beyond The Pines.

Sinon, concernant Nicolas Winding Refn, on le retrouvera en tant que réalisateur sur Only Gods Forgive, un nouveau thriller qui se déroule en Thailande et avec, roulement de tambour, Ryan Gosling (again) et Kristin Scott Thoma. Ca donne envie.

Et en bonus, le thème de la BA qui fait l'ouverture du film : "NightCall" de Kavinsk.

Posté par Nefertari808 à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Drive - Nicolas Winding Refn

Nouveau commentaire